Rechercher

Les seniors face aux écrans et internet

Lorsque nous abordons le sujet des nouvelles technologies, des écrans ou smartphones on entend très souvent "mon fils est toujours connecté sur son jeu, ma fille passe son temps à envoyer des Selfies" Oui c'est vrai et même très souvent leurs usages excessifs sont problématiques dans certains cas! Toujours les mêmes générations que l'on évoque et pointe du doigt sans trop s'intéresser à l'usage des plus de 24 ans. Sauf que le fait de dévier le problème sur les jeunes, cela permet discrètement aux parents de ne pas parler de leurs propres utilisations...

Les plus discrets dans ces évolutions numériques sont bien les sexagénaires !! Alors certes, nos seniors n'ont absolument pas les mêmes usages que notre jeunesse pour une question d'éducation et d’éthique, ils doivent s'adapter à des fins utiles et nécessaires pour communiquer et s'informer. Ils observent, écoutent et se renseignent pour pouvoir se mettre à la portée des populations plus jeunes, leurs enfants, petits enfants. Ils sont entre le marteau et l'enclume, écartelés entre le passé et l'avenir.

Ne pas intégrer ces nouveaux moyens de communication aurait pour cause de s'exclure a court terme de cette société qui avance à pas de géant sans même avoir eu le temps de s'en apercevoir avec des conséquences lourdes concernant leurs liens sociaux. Les seniors sont condamnés à rester dans la course mais pas pour les mêmes raisons que notre "Natif numérique". Les utilisations sont plus raisonnées en terme de communication, le temps passé sur les écrans est utilisé généralement à bon escient.

Aujourd'hui, les technologies de l'information et des communications (T.I.C) vont leurs permettre de garder une plus grande autonomie grâce à la gérontechnologie. Ces technologies vont être leur bouée de sauvetage mais intègrent le smartphone à toutes les sauces, alors quelles solutions pour survivre à cette déferlante infonuagique? Aucune!

Les T.I.C utilisées avec réflexion et parcimonie, donnent l' espoir à toute cette génération d'envisager de rester plus longtemps chez eux. Tous les objets connectés comme les smartcanes, bracelets, bips d'alerte, les sols remplis de capteurs en cas de chute pour alerter, la domotique pour sécuriser le périmètre de vie, la visio pour garder le lien avec la famille éloignée etc...tout est prémédité et calculé afin de vivre encore de longues années à domicile. Le constat est assez clair, c'est une génération qui s'est construite seule face aux apprentissages des réseaux sociaux avec tous les obstacles que cela comporte pour les utiliser lorsque l'on n'est pas très a l'aise avec ces outils, mais cela doit être surement et même probablement ceux qui l'utilise le mieux.


Le parent pauvre dans toutes ces histoires de technologies, tablettes, smartphones, gérontechnologie, ce sont les octogénaires... Autre génération vieillissante à des années lumières de la technologie et bien démunie face à des administrations qui dématérialisent tous leurs systèmes... Sans ces objets connectés ou l'aide d'un tiers, les solutions pour ces personnes âgées s'amenuisent rapidement et laisse généralement place à un glissement vers un isolement tant sur le plan physique que psychique.


face 24

17 vues

Formation Accompagnement Conseil & Expertise Secteur Médico-social             ODPC N°3557

f     ce 24